COVID-19

Publié le: 7 septembre 2020

PORT DU MASQUE OBLIGATOIRE : ARRÊTÉ PRÉFECTORAL DU 25 AOÛT 2020
Dans le département de l’Isère, un arrêté préfectoral porte obligation du port du masque pour les personnes de plus de 11 ans sur tous les marchés de plein, les braderies y compris les trocs, puces et vide-greniers.

 

L’ACTUALITE GOUVERNEMENTALE

Les lieux concernés par l’obligation du port du masque
• Magasins de vente, centres commerciaux ;
• Administrations et banques ;
• Marchés couverts ;
• Salles d’auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple, y compris les salles de spectacle et les cinémas ;
• Restaurants et débits de boissons (le masque ne peut être enlevé qu’au moment de manger) ;
• Hôtels et pensions de famille ;
• Salles de jeux ;
• Établissements d’éveil, d’enseignement, de formation, centres de vacances, centres de loisirs sans hébergement ;
• Bibliothèques, centres de documentation ;
• Établissements de culte ;
• Établissements sportifs couverts ;
• Musées ;
• Établissements de plein air ;
• Chapiteaux, tentes et structures ;
• Hôtels-restaurants d’altitude ;
• Établissements flottants ;
• Refuges de montagne ;
• Gares routières et maritimes, aéroports.
À noter : Les transports en commun sont concernés par cette mesure depuis le début du déconfinement.
Dans les autres catégories d’établissements, le port du masque peut être rendu obligatoire par l’exploitant.

Depuis le 31 août 2020, le port du masque est obligatoire dans les lieux suivants :
• écoles maternelles et élémentaires : pour tous les personnels ;
• collèges et lycées : pour tous les élèves de plus de 11 ans et tous les personnels en classe et à l’extérieur ;
• crèches et établissements d’accueil de petite enfance : pour les adultes dès lors qu’ils sont en présence d’un autre adulte. Il n’est pas obligatoire en présence des enfants.

Que risque-t-on si l’on ne respecte pas cette obligation ?
Les personnes qui ne respectent pas cette mesure peuvent se voir infliger une amende de 135 €. En cas de récidive dans les 15 jours, l’amende passe à 1 500 €.

 

Fichier(s) joint(s):

Accès rapides

Rechercher